marche n°805 - dimanche 18 juillet 2021 - COMMERCY Barbecul loge de chasse


Données OpenRunner et gps Dominique


Données par IBP et gps jpy


Nous nous sommes dérouillés les jambes comme cela :

 

Beaucoup de monde pour cette marche apéritive. Les arrivants s’échelonnent de 9 h 30 à 10 h et nous partons à 10 h 06 pour la première des deux difficultés de la matinée. Cette partie de la forêt domaniale étant composée de vallées est-ouest, tout trajet nord sud se décompose en une montée assez raide (sur chemin blanc ou goudronné ce qui limite quand même la « raiditude » du cheminement !) et une descente encore plus raide (merci à l’animateur pour avoir choisi le bon sens de la marche ...). Donc la descente sur un chemin moins carrossable suit la montée, et certains participants, emportés par leur élan oublient de tourner à gauche en fond de vallée entre la forêt domaniale et la forêt communale de Laneuville au Rupt pour s’élancer plein sud sur la montée suivante.

Nous longeons ensuite le fond de vallée entre les deux forêts domaniale et communale de Laneuville, beau chemin parfois un peu glissant que nous avions déjà suivi en sens inverse lors de la marche du 19 mai dernier. Nous rejoignons le chemin blanc par le même sentier toujours aussi obstrué et chaotique. Petite séance d’épouillage au retour à la civilisation suidesque car nous goûtons tout simplement au même endroit qu’en mai, sous les sapins, en communion avec les sangliers qui ont fait de ce lieu leur adresse favorite de rave-party).

Seconde difficulté : la montée jusqu’à la tranchée des quatre barrières, que chacun gravit avec constance et détermination comme un vrai marcheur (pas de politique svp !).

Au sommet, petit discours sur la réserve biologique intégrale de la Dagonnière, toute proche, créée après la tempête de 1999. Les chablis sont restés tel quel et la surface d’une cinquantaine d’hectares a été laissée à son évolution naturelle sans intervention humaine, hormis la chasse. Des prélèvements scientifiques notamment d’insectes ont régulièrement lieu dans l’objectif de mesurer l’évolution de la biodiversité.

Nouvelle descente sur un chemin très enherbé qui descend assez fortement jusqu’au fond de la Vaine Vaux. Nouvelle séance d’étiquetage et usage d’un tire tique bienvenu sur une jambe juvénile. Le retour s’effectue doucement, par petits groupes, par la route forestière de la Vaine-Vaux. Arrivée pour l’apéro à 12 h 15. Le cochon grillé ne nous y attendait pas mais un pique-nique sous le soleil. Dominique


Participation dominicaine


Énorme participation canotière (rires)


La marche selon jpy ...


des trucs et des machins ...


À Pierrot & Mangement dominicaux

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Dom (mercredi, 21 juillet 2021 20:04)

    Barbecul on dirait du père Ubu... Cornegigouille et peigne cul...

  • #2

    jpy (mercredi, 21 juillet 2021 21:28)

    Mon très cher lecteur Dominique,
    en réponse à ton interprétation erronée, voici une version de l'origine de Barbecue :
    elle remontrait au cœur du Moyen Âge, à l’époque où, à la cour du roi d’Angleterre et chez les nobles, on s’exprimait en français et pas encore dans la langue locale des Angles et des Saxons. Quand, à la chasse, on avait abattu une belle bête, il arrivait souvent qu’on l’embrochât tout d’une pièce pour la faire cuire, en faisant passer la broche « de la barbe au cul », c’est-à-dire tout au travers du corps.

    L’idée est plaisante, mais la plupart des linguistes, philologues et grammairiens la tiennent pour fantaisiste, et se rabattent sur une autre explication. Les Anglais, quand ils arrivèrent en Amérique après les Espagnols, y observèrent les mœurs des Indiens, dont le niveau de civilisation correspondait, il faut le rappeler, au Néolithique.
    La plupart de ces Indiens cuisaient leurs aliments sur une espèce de gril appelé barbacoa en arawak, une des langues amérindiennes, parlée notamment dans les Antilles.
    Et les Anglais adoptèrent le mot, et l’adaptèrent à leur prononciation, d’où barbecue.
    CQFD ... jpy

  • #3

    Dom (jeudi, 22 juillet 2021 06:42)

    Ok pour l'origine du barbecul mais que dis tu de celle de Laneuville au Rut?

    La vitesse moyenne notée me semble fort exagérée quand on divise distance par temps.. Oh temps suspend ton vol??