marche n°773 - samedi 3 avril 2021 - LANEUVILLE au RUPT - les 7 forêts


Quand la bise revient ! :

 

Dernière marche avant ce troisième confinement, nous ne sommes que 10 au départ. Cette fois j’accompagne un groupe de rapides, nous commençons par la montée vers le parc éolien à l’ouest des « Froidureuses » les bien nommées. Après un virage à angle droit au niveau du pylône, la bise de NE nous pousse vers le « Bois de Laneuville ». Beau chemin plat avant une descente dans le talweg, où d’après JPy, il n’y a plus de chemin. Mais si, nous le trouvons (PK 3,8). Pour le plaisir de gravir une belle petite grimpette, nous le quittons pour aller vers le « Bois la Dame ». Nous sommes dans la Forêt Domaniale de Commercy. Nous longeons ensuite la limite de territoire avec MÉNIL-LA-HORGNE jusqu’à la borne délimitant 3 bans : COMMERCY, MÉNIL et LANEUVILLE. (PK 5,6).  C’est au PK 6 que nous retrouvons nos compères, courte pause et partage de gâteaux et chocolats. Nous continuons notre bonhomme de chemin, arrivés sur la D 184 (PK 7,8), nous changeons de massif forestier et nous entrons dans le « Bois de Palisse ». Au PK 10, plus de chemin, nous descendons à travers le taillis pour retrouver le chemin qui nous ramène au village. Nous passons devant l’aire de jeux et de pique-nique et arrivés sur la place j’appelle JPy qui est encore loin de l’arrivée pour lui dire de venir nous retrouver sur cette même aire de pique-nique. Ils arrivent 20 minutes plus tard et ils pourront, avec nous, souhaiter un bon anniversaire au Bernard. jpV

 

Prochaine marche en forêt domaniale de Commercy, mercredi 10 avril.

RDV au croisement de la route Saulx-en Barrois - Chonville (D170) avec la première route forestière (à droite), cf. plan envoyé le lundi 5/04.

 

Inscription obligatoire et consultez la feuille d’inscription pour connaitre votre groupe.

 


Photographies de Martine


Tous les nombreux clichés présidentiels


Compte-rendu du groupe n°2


On s’est déverrouillé, les jambes comme ceci :

 

Nous sommes prêts à partir à 13h59 et nous partons par la rue et le chemin des Chenevières (ou chanvière = jardin). Sur le chemin de Riéval (première abbaye des prémontrés du diocèse de Toul (XIIe - 1830) située à Ménil la Horgne), au PK 0,80, nous avons quelques difficultés à trouver le chemin inexistant pour atteindre la forêt communale de Troussey.

Après un passage à travers la lisière assez touffue et piquante, nous montons à + de 15%, par le fossé de limite de forêt, pour atteindre le plateau et retrouver une ligne entre les parcelles 40 et 41.

Nous descendons ensuite dans le val de la « Chenevière à Laye » où se situe la loge de chasse de Laneuville (dont l’ancien président - Michel Elvinger, rencontré au retour à Void, fait part de son meilleur souvenir à notre président).

Nous remontons l’autre flanc du vallon, pour arriver dans un océan de pervenches. Au PK 2,05 nous empruntons une ligne entre la forêt communale de Marre (commune au NO de Verdun) et celle de la maison de retraite de Void. Ensuite nous côtoierons la forêt départementale de l’école Descomtes (ancienne école d’agriculture à Ménil la Horgne).

Nous traversons la D184 et empruntons les chemins de Laneuville et du Try, pour atteindre le bois de Laneuville en limite de ceux de Ménil, et ce en passant par le point culminant de cette marche à 339m.

Nous descendons dans le talweg « Vaux Saint-Nicolas » et remontons et rencontrons le groupe présidentiel au PK 4,60 où nous échangeons qui un gâteau aux noix, qui un chocolat bouchon de champagne (hic !).

Nous repartons vers la forêt domaniale de Commercy, et retrouvons celle de Laneuville en limite avec la commune de Commercy. Après deux zigzags nous retrouvons « la Plaine » (lieu-dit) au pied d’un aérogénérateur.

Nous voici en face d’un panorama où nous pouvons repérer les cinq carrières visibles, qui font que Dominique nous cite le début du couplet des enfants de la Marseillaise !

Après le pylône de mesure du vent (girouettes et anémomètres) nous descendons vers le village entre « Charmois » et « le Fourneau ».

 

Belle balade ensoleillée, bien aérée  et un peu fraîche avec le vent dans le pif. Nous finirons par une sorte de réunion de randon’aires assoiffés de belles aventures, qui vont être amputées par un troisième « finement ».

J’allais oublier : Bon anniversaire Bernard (lundi) et bienvenue dans la Haute Patate !!! jpy.

 


Clichés de Dominique


foto de jpy ...


... dans les forêts lointaines ... on entend (le pic noir)

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    dom (dimanche, 04 avril 2021 08:43)

    Mon cher Jpy. Il est dit par le narrateur émérite de la photo de défense d'éléphant d'entrée qu'on voit la forêt nette (qui n'est pas une grenouille) ce qui n'est pas le cas sur la photo de Martine. Régler la profondeur de champ est un élément clé de la composition d'une photo et permet de mettre en valeur le sujet ce qui rend la photo de Martine plus explicite. Je n'irai pas plus loin dans la critique constructive et positive comme dirait MF, car je sais trop bien que l'un d'entre nous est fâché avec la règle des tiers. On peut aussi s'interroger sur la pertinence du cadrage en format paysage d'un sujet en hauteur.... Bon finalement j'ai tout dit....

  • #2

    BOUCHON (dimanche, 04 avril 2021 10:29)

    je croyais être dans un rêve en marchant dans la forêt, je me suis pincé plusieurs fois ;
    traverser six communes ou lieux dits.!
    merci jyp de nous les avoir remémorés.
    D.B