marche n°772 - mercredi 31 mars 2021 - VILLE-ISSEY vers Saint-Martin


Y a plus de saisons ! :

 

IL y a deux semaines, c’était encore l’hiver, mercredi dernier c’était le printemps, samedi retour à l’automne et aujourd’hui c’est l’été avec 28°. Beaucoup de monde pour cette marche au départ des rives de Meuse. Le premier groupe monte vers « le Paradis » (normal quand on descend, c’est l’enfer). Après 1,4km nous arrivons à l’entrée d’ISSEY (Bourg haut de VILLE-ISSEY) et nous plongeons vers la vallée de Meuse. A partir de maintenant il ne reste que du plat, nous commençons par longer la D 144 jusqu’à l’entrée de SAINT-MARTIN (deuxième paroisse de SORCY (Saint Remy et Saint-Martin)). Nous prenons la D 39 vers VERTUZEY, nous la quittons après les terrains de sports et nous prenons un chemin sur plus de 2 km en ligne droite qui nous mène vers « les Hautes Bornes ». Fan commence à avoir un coup de chaud. Arrivés près du Canal de l’Est (Branche Nord) nous en longeons sur quelques centaines de mètres le contre fossé. Puis cap plein ouest pour rejoindre le village en franchissant une nouvelle fois la Meuse sur le « Pont des Zouilles » ou des Oies pour les non meusiens.

Deux heures après le départ, nous retrouvons les deux autres groupes que nous avons croisés à mi-chemin. Et c’est là que Michel .....

Petite marche théoriquement douce, mais en réalité très chaude. jpV

 

Prochaine marche à LANEUVILLE-AU-RUPT, samedi 3 avril.

 

Inscription obligatoire et consultez la feuille d’inscription pour connaitre votre groupe.

 


Photographies présidentielles



Compte-Rendu du groupe 3 de Dominique

 


Distance réalisée (par moi - Dominique) : 12,2 km, durée : 2 h 45


Ville-Issey le 31 mars 2021

 

Pour la dernière marche de cette année, notre cher président me laisse animer le troisième groupe. Non, je ne suis pas devenu fou en ces premiers jours de printemps caniculaire, ne saviez-vous pas que le premier avril fut pendant longtemps le premier jour de l’année ? Ça fait beaucoup de premier tout ça, avant d’être le dernier, avant possible confinement suite aux annonces présidentielles (pas de JPV, d’EM, bien sûr !).

Tout heureux et pour ne pas arriver en retard, compte tenu du lieu de rendez-vous éloigné, je pars à 13 heures de mon home sweet home et j’arrive à l’aire de jeu à 13 h 40. Un véhicule attendait déjà, notre aussi cher vice-président était arrivé. Cinq GM avaient pris place dans le véhicule et s’en extrayaient plus ou moins aisément. Non je ne suis pas arrivé avec MF mais à pieds, na !

Tout le monde arrivé avec plus ou moins de facilité, nous partons en troisième, suivant le premier parti, groupe du vice-président, tous masqués comme Zorro. (Mais j’attends toujours Bernardo !)

Arrivée sur le pont sur la Meuse, MF explique en vain qu’une ferme aux oies élevait, vous ne devinerez jamais : des oies. Personne ne l’écoutant et certains se demandant tout haut pourquoi il y avait là des oies, elle nous voua aux gémonies.

A la sortie de l’aire urbaine, Denis rappelle avec justesse à certains qui l’avaient oublié que le masque n’est plus nécessaire.

Je ne vous raconterais pas les détails de notre pérégrination dans le plat pays. Nous avons une petite discussion sur l’état général de la voie romaine, d’où vient-elle ? Où va-t-elle ? Et puis toutes ces discussions philosophiques donnent soif à MF.

Nous atteignons Sorcy, partie Saint-Martin et racontons à qui mieux-mieux nos agapes passées à la salle de sport polyvalente : AG Groupama, apéritif de mariage, anniversaire de mariage …

Arrivés à Issey (Ville-Issey), nous faisons la pause sur une table banc avant la dernière et la seule montée de la journée (snif). Partage d’œufs en chocolat, selfie groupé avec les doigts de MF sur la pellicule et une forte intéressante discussion sur l’état de la critique et ses avantages/inconvénients : la critique destructive est-elle constructive ou positive et la critique positive est-elle négative ou destructive ? (Pour renseignement complémentaire conférer MF.

Je me suis quand même posé une question existentielle : si nous arrivons en retard, aurons-nous encore à boire ? Mais nous étions les rois car Michel et Anita, nos joyeux compères avaient les clés de la cave à vins ... Donc pas de souci ...

Dans la discussion nous loupons la route prévue en retournons vers le village et empruntons le chemin des jardins où nous sommes entrepris par une bonne dame, marcheuse potentielle (du club, pas du parti politique) et nous lui chantons :

« Nous sommes les randonaires,

nous aimons la bonne chère

et les anniversaires ... »

Nous arrivons enfin au lieu de nos agapes, MF entonne une chanson de salle de garde (elle a bu l’apéro chez nous ce soir et je n’ai toujours pas compris les paroles !) et Michel et Anita ont mis les tonneaux en perce…. Bonne année ... Dominique

 


Le seul cliché légendé de Dominique

Mais que fait le président, on a soif ! d'informations sur le confinement ou pas ?


Clichés de Martine & Denis



Compte-Rendu du groupe de jpy


On s’est déverrouillé, les jambes comme ceci :

 

Nous n’attendons pas Bernard, qui est stationné devant l’église Saint-Pierre à Issey, mais le plutôt notre président qui arrive pile poil, pour nous annoncer que le port du masque est obligatoire à Ville-Issey (« Y-sait » tout notre président).

Le groupe n°2 étant complet, nous partons vers le Village de « Ville » par la rue du cardinal de Retz, en partie en travaux.

Nous traversons le fleuve Meuse et tournons à droite dans les vastes prairies de « Bien dessus » et de « Thibaumoulin ».

Au PK 2,10 nous arrivons le long du canal de la Meuse, où le chemin de halage est en cours d’aménagement pour créer, peut-être une voie verte ?

Après une courte pose (photographique) sur le parapet d’un pont, nous allons en direction de la ligne de chemin de fer, en traversant le lieu-dit « le Pré Bernard » (le bien nommé).

Au PK 4,0 nous croisons le groupe présidentiel, mais nous ne nous attardons pas, chaleur oblige.

Au PK 4,40 nous atteignons la D39, virons à droite sur la D144, sans pénétrer dans Sorcy - Saint-Martin, et faisons un arrêt boisson à l’ombre de saules. Nous traversons la Meuse, pour atteindre « le Pré de Dieu ».

À la Potence nous prenons un chemin qui nous mène aux vestiges de l’ancien lavoir de 1844. Un sacré petit coup de cul pour atteindre la rue Jeanne d'Arc (à Issey), où nous faisons une pause, assis sur le muret d’un massif floral.

Nous empruntons ensuite le chemin des Croix, qui nous mène au point culminant du jour - Alt. 258m, au niveau d’une ferme, avant d’atteindre « le Paradis » et de redescendre par le chemin des Vaches, non pas en enfer, mais vers les rives verdoyantes de la Meuse.

Et c’est au lieu-dit « Sur la Roche » que nous reposons nos jambes endolories par la chaleur estivale, sur un banc aux planches accueillantes, presque à l’ombre d’un résineux, en attendant le reste des troupes randonnaireiennes... en bordure de l’onde calme de l’ensorceleuse Meuse.

Belle et courte balade dans une ambiance estivale avant l’heure. jpy

 


fotos de jpy ...


... autres foto ...


... En attendant l'arrivée des groupes 1 & 3 ...


... repos d'une marcheuse ...


... Remember d'un arrosage en  2018 au même lieu

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    dom (jeudi, 01 avril 2021 07:41)

    Bravo à toi Jpy pour ta célérité.
    Bientôt nous aurons photos et CR avant la marche (ça éviterait de la faire!)