marche n°771 - samedi 27 mars 2021 - JOUY sous les CÔTES vers la forêt de la Reine


Mercredi, c’était le printemps. Aujourd’hui c’est l’automne :

 

Marche avancée, départ déplacé, nombre de marcheurs variable. Mais nous nous retrouvons tous pour cette marche douce sur le parking de l’école à l’écart du village. Je pars le premier, je crois ne pas prendre le bon chemin, donc demi-tour. Engagé sur un nouveau chemin je m’aperçois que ce n’est pas le bon, donc re demi-tour. Ouf je me retrouve enfin sur le bon itinéraire, mais …. à contre-sens. Il y a des jours comme ça.

Nous nous dirigeons donc vers la Forêt de la Reine et plus précisément vers « la Culotte » sur un bon chemin empierré et bien ventilé, la bise est revenue. Nous devons contourner l’étang près du « Rouin », mais le chemin prévu est dans la propriété privée et close. Nous passons à travers pré pour rejoindre notre route, le chemin est un tantinet marécageux. Normal, nous sommes sur le lieu-dit : Neunoue (un des sens du mot noue signifie « prairie humide », « marécage »).

Peu après le PK 4 nous retrouvons nos compères qui sont encore sortis du chemin tracé. Nous partageons avec eux quelques douceurs, puis nous repartons chacun de notre côté.

Cheminement sur chemin empierré, puis bitumé jusqu’à la D 908. Sans problème, au niveau de la croix de chemin, nous trouvons le sympathique sentier enherbé qui va nous ramener à l’entrée du village en passant par les vergers

Petite balade douce sans aucune difficulté et agréable malgré une bise plus que rafraichissante. jpV

 

Prochaine marche douce à VILLE-ISSEY, mercredi 31 mars.

 

Inscription obligatoire et consultez la feuille d’inscription pour connaitre votre groupe.

 


Photographies présidentielles



Compte-rendu du groupe 2

Tracé prévu Tracé réel


On s’est déverrouillé, les jambes comme ceci :

 

Nous attendons patiemment Bernard, qui est stationné devant le monument aux Morts, lorsque nous voyons se dérouler, devant nos yeux ébahis, un curieux manège :

- le groupe présidentiel part à droite à 13h59, puisqu’il est complet (normal) ;

- une minute plus tard, il repasse devant après avoir fait un demi-tour (moins classique, bien que !) ;

- quelques instants après, il repasse dans l’autre sens, mais dans la prairie, puis il s’engage dans le chemin du retour (cela devient dément) ? Ils partent enfin, mais à contre sens, il est 14h05.

 

Bernard et Corinne étant chaussés, nous partons, nous aussi à contre sens, en passant derrière les maisons de la rue du Château, qui nous empruntons 350m plus loin.

Dominique me précise que : "nous avons pris un raccourci" ; "Oui mais enherbé !".

Puisque c’est ainsi, arrivés rue mademoiselle de Vauzelle (D908), il nous propose un petit rallongement.

Nous gravissons la rue de la Petite Côte (pas prévue la côte), tournons à droite rue de la Haute Fontaine.

Arrivés rue du Fort, il montre, à Monique & à Mauricette, le musée de la Belle Époque.

 

Nous décidons de continuer tout droit dans le chemin des Vignes. Puis par les chemins de la Royère et de Sous les Fayens, nous arrivons sur la D908. Cent mètres plus loin nous coupons à travers une vigne et un parc au lieu-dit « au Chauffour », pour retrouver, enfin, le chemin de Broussey en Woëvre, en face de celui de la Croix.

Nous passons entre les bâtiments de la ferme du GAEC « Reconnu Parisot », qui sont entourés d’un bric-à-brac, fréquent chez certains cultivateurs.

Au PK 4,35, nous entrons dans le bois de Neunoue et rencontrons immédiatement le groupe présidentiel. Nous partageons quelques douceurs et repartons assez rapidement, car le fond de l’air est frais. Au PK 4,65, mal engagé, nous faisons un demi-tour pour emprunter la bonne ligne entre les parcelles 62 & 63.

Au PK 5,20 nous tournons à droite pour suivre la limite de commune avec Broussey-Raulecourt. À la sortie du Bois Brûlé (Broussey) pas de chemin dans la prairie mitoyenne avec l’étang, situé au lieu-dit « le Rouin » (Jouy) et arrivons à un petit pont qui enjambe le jeune ruisseau « Rupt de Mad » (affluent de la Moselle). Sur ce pont nous avons fait une pause gourmande lors d’une marche, en 2020, à l’époque des mirabelles.

Nous retrouvons un chemin, plus civilisé qui menait en son temps à Raulecourt. C’est au PK 6,10 qu’il devient empierré. C’est avec un flux de secteur ouest, en plein nez, que nous retrouvons le chemin des Écoliers où nos véhicules sont garés devant l’école Les Mirabelliers.

Là, nous partageons quelques douceurs avant de nous quitter légèrement frigorifiés.

À mercredi prochain à Ville (c’est à Issey qu’il y a l’église, de Ville-Issey).

 

Météo prévue mercredi : éclaircies et 22°. jpy.

 


Foto de jpy


... autres


BONUS - les téléphonclichés de Marie-France de mercredi à Apremont

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Dom (dimanche, 28 mars 2021 08:23)

    Et Ben mon colon ! Ça s'appelle des nouvelles fraîches. Mais on ressent un chouïa d'alcool dans les sangs. Le samedi 31 mars de qu'elle année pour la prochaine marche?

  • #2

    Dom (dimanche, 28 mars 2021 08:27)

    Quelle année bien sûr... Ah l'écriture automatique...

  • #3

    Dom (dimanche, 28 mars 2021 20:45)

    Tout est corrigé.... Bravo au webmestre. Par contre la galère... Pour prouver que je ne suis pas un robot...