marche n°731 - samedi 19 septembre 2020 - TROUSSEY vers Pagny


On s’est déverrouillé les jambes comme cela :

 

Pour une fois Bernard était le premier arrivé, à 13 h 45. Sa voiture est maintenant rodée et il peut rouler comme il marche.

 

Nous partons à 14 h 03, histoire de laisser un peu de temps pour les éventuels retardataires. Il n’y en avait pas.

 

Pour une fois encore, nous étions en parité : moitié hommes, moitié femmes.

 

Nous partons sur les chapeaux de roue, longeant la Meuse dans son lit majeur, heureusement complètement sec, suivant une route mi goudronnée mi empierrée.

 

Les femmes derrière Bernard et Corinne mènent un train d’enfer et nous atteignons Pagny sur Meuse en moins d’une heure à la vitesse respectable de plus de 5 km/heure.

 

Nous sortons de Pagny par le cimetière et empruntons le bien nommé « le chemin blanc » qui nous monte doucement jusqu’au plateau. La vue sur la vallée de la Meuse est magnifique.

 

Nous faisons la pause en 2 groupes près d’une plantation truffière de noisetiers : 3 sur une dalle en béton à usage indéterminé et 3 sur le bas-côté du chemin. Faute de trouver des truffes, je me suis contenté de ramasser quelques noisettes suivant en cela les préceptes de l’adage : « faute de grives, on mange des merles »

 

Nous reprenons notre route pour atteindre le sommet du circuit au lieu-dit « devant Hazoy » et tournons à gauche pour redescendre sur la voie ferrée et le canal que nous traversons par un tunnel rafraîchissant.

 

Nous rejoignons Troussey et son église avant 16 h 30.

 

Rendez-vous mercredi à Bislée pour une marche douce de 9 km animée par mes soins en l’absence de Jpy.

 

Dominique

 


Photographies de Martine & légende de Dominique


TROIS (3) - Clichés de Dominique

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Dom (dimanche, 20 septembre 2020 20:06)

    Durée 2 h 23 mon cher Jpy et non 2 h 32...