marche n°695 - samedi 23 mai 2020 - ÉRNÉCOURT "le Hazot"


Nous nous sommes remis les jambes comme cela (acte 4) :

Encore une fois, Claudine toujours sceptique (non pas comme la fosse) a peur de l’eau et annule sa participation. Elle ne croit que sa météo vidusienne. Alors que la météo agricole annonçait l’arrêt de la pluie en début d’après-midi. Donc, nous n’avons pas été mouillés et les chemins étaient praticables (majoritairement empierrés). JPy et son petit groupe partent à l’envers vers Domremy-aux-Bois. J’emmène l’autre groupe sur le chemin blanc qui nous conduit au « Hazot » (mercredi, c’était le « Hasoy », surement la même origine que celle précisée sur le dernier blog).

Un peu plus de deux km dans le bois dont 800 m un peu glissant. Peu avant la cote 372 nous croisons la bande à JPy. Sortie de la forêt au « Bois Cholet » et direction Domremy, via « la Chevrelaire » (peut être une chèvre noyée dans l’Aire ?) et « la Corvée ». Retour au point de départ qui est maintenant le point d’arrivée. Nos compères sont déjà là. Petite réunion (à distance) sur le parvis de l’église pour parler de la sortie du 30 mai. Nous sommes d’accord avec Dominique qui nous propose (déjà prévu avant le confinement) de se retrouver à la frontière des Vosges pour y admirer le lys martagon. Ce sera donc une rando sur la journée avec visites et pique-nique (en respectant les distances).

 

Prochaine marche douce guidée par JPy mercredi 27 mai sur le territoire de BROUSSEY-EN-BLOIS.       Inscription obligatoire avant mardi soir.


photos légendées de jpV



Nous avons marché en sens inverse, comme cela :

Après le discours présidentiel, nous partons vers « Dom Remy aux Bois » par la D139. Après une grimpette de 10m (pour 800m (rires)) nous tournons à gauche, pour emprunter le seul chemin enherbé, qui mouille nos belles chaussures. Dans ce chemin nous apercevons un chat noir, puis un chevreuil (mâle) qui saute dans un champ de colza du « Val de Montier » en faisant des sauts, des sauts ... Nous pénétrons dans le « Bois Cholet » au PK 2,9 après une sacrée montée de 318m à 354m. Nous longeons un temps la limite de commune avec Chonville-Malaumont et au PK 3,65, nous arrivons au pont culminant de cette marche à 372m. Nous sommes à mi-parcours et pas de groupe (lent) en vue... C’est au PK 4,0 que nous nous « mélangeons » pendant quelques instants, après des échanges d’impressions ou d’autre plus conviviaux, dans ce « Bois de Hazot).

Avant d’emprunter la partie « boueuse » du parcours nous faisons une pose chocolat(s) et biscuits au Chocolat, au PK 4,7. En sortant des bois, au PK 5,4, nous apercevons le clocher de l’église Saint-Mansuy d’Ernécourt, tout là-bas en bas de cette « interminable descente » (rires). Nous perdons Bernard à l’entrée du village, lui part tout droit et va « visiter » le cimetière, et nous, nous partons à gauche, et allons visiter le village de « l’outre-Aire ». À notre retour le groupe présidentiel pointe son nez dans la rue de Domremy. À mercredi, si le cœur vous en dit.     jpy


Quelques foto de randon'aire, mais pas que ...


... et puis ces quelques fleurs pour vous mesdames, que vous méritaient ...


et pour finir un peu d'humour et d'amour.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Monique PETITJEAN (dimanche, 24 mai 2020 10:18)

    "Avec insolence tu grimpes à l'échelle, tu crois toujours jouer à la gazelle, mais attention un jour tu finiras, dans la poussière, les bras en croix".
    Ce jour est arrivé, mais tel le phénix renaissant de ses cendres, notre président bien aimé est ressuscité. Il est apparu à ses disciples, portant ses stigmates, marchant sur les flaques d'eau. Qui a dit qu'il ne croyait pas aux miracles ? Parce que j'ai vu, j'ai cru. "Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru" Jean 20, 29