marche n°629 - mercredi 1er mai 2019 - HAUT JURÉ


Nous nous sommes dérouillés les jambes comme cela :

 

Ce parcours dans la forêt du Haut Juré (1) nous mène sur une partie du parcours de 15 km de la marche de la santé 2018. Dès la sortie de l’aire de jeux du roule où nous sommes stationnés, nous coupons la tranchée de Bazincourt (arête dorsale de la forêt de près de 4.4kms et GR714 sur sa presque totalité), pour emprunter la tranchée de la Bourdée (en direction de Combles-en-Barrois). Nous laissons sur notre droite un chêne rouge remarquable. Puis nous bifurquons à gauche entre les parcelles 12 et 14 pour rejoindre la tranchée Notre-Dame (certains trop pressés ont dû faire demi-tour). A l’intersection de la vallée du renard, nous remontons (direction sud) entre le bois du Chêne et la Haie du Coulon (Brillon-en-Barrois) A gauche toute, dans un sentier jusqu’à la tranchée des Hayottes puis le rond-point des petits puits. Nous continuons toujours sur un sentier en forêt puis en lisière de la vallée tisserande (en pâture, des chevaux de l’élevage Sainte Germaine). Arrêt au km 6 à l’extrémité Est de la tranchée de Bazincourt pour se sustenter. Nous continuons sur la tranchée du Champ Lepage entre le bois de Javart et le bois de Haie-Remy pour rejoindre la tranchée Javart. Joël a cueilli quelques brins de muguet qu’il offre à votre serviteur (merci Joël). L’exploitation de la parcelle 63 a laissé des traces avec un chemin plein d’ornières (où grouillent des larves d’amphibiens et des salamandres ?). Nous coupons la tranchée des Moines et laissons sur notre droite la ferme du Chêne pour reprendre, direction nord, les sentiers qui nous mènent vers la tranchée de la Réserve puis le chemin blanc du retour vers l’aire de jeu du roule. Trois grands enfants ont trouvé très amusant d’enfourcher deux canassons et six autres de monter dans la carriole.

 Marie Françoise

(1) Forêt du Haut juré, massif relevant de 5 communes (Bar le duc, Combles en Barrois, Montplonne, Bazincourt-sur-Saulx et Savonnières-devant-Bar), gérée par l’ONF (1141 ha env.).

C’est une ordonnance royale (Louis Philippe) du 24/02/1846 qui regroupe, sous la dénomination de forêt domaniale du Haut Juré 4 bois (le bois du Chesnes qui appartenait à l’abbaye d’Ecurey jusqu’à la Révolution, le bois du Juré de Bar- le bois Javart - le bois Hayes-Remy qui appartenaient au duché de Bar et de Lorraine jusqu’en 1766).  En 1848, l’aménagement du Haut Juré est structuré avec l’aménagement de tranchées qui quadrillent la forêt et séparent les coupes. Le nom de Haut-Juré est en lien avec une juridiction spéciale, qui avait alors pour fonction de gérer les conflits d’usage et de récolter le produit des ventes de bois issus de la forêt.    


photo exceptionnelles de Framboise


photo de notre grand pêcheur ...

Écrire commentaire

Commentaires: 0